Le Wiktionnaire MyTagg

Lexique des concepts et des termes MyTAGG

Abus

Vous pouvez à tout moment nous signaler un Tagg dont le contenu vous paraît ne pas respecter notre charte de déontologie ou la loi de votre pays. Les cas seront examinés dans les meilleurs délais par nos équipes. Si l’abus est caractérisé, MyTAGG procèdera à la désactivation immédiate du Tagg.

Codes barres 1D et 2D

Code à barres 1D :
C'est celui que vous connaissez le mieux, celui que vous retrouvez sur la plupart de vos produits de consommation. Le code à barres a été inventé en 1952, mais c'est vers les années 70 qu'il a commencé a être utilisé dans le commerce via la normalisation "UPC" (Universal Product Code).
Voir l'article sur Wikipedia

Code barres 2D :
Dès les années 80, des ingénieurs ont cherché à augmenter les capacités de stockage d'information des codes 1D et ont inventé les premiers codes bi-dimensionnel dit "codes 2D".
En plus d'une contenance supérieure, ces codes offrent l'avantage d'être plus faciles à décoder par les caméras numériques (comparées aux douchettes laser) qui avaient, jusqu'il y a peu de temps encore, du mal à distinguer les différentes barres d'un code unidimentionnel (1D).
Voir article sur Wikipedia

Les formats de codes barres :
Pour les 1D : EAN/UPC 8 12 et 13 , ISBN , Code 39 et Code 128
Pour les 2D : Datamatrix, QRcodes, le PDF 417

Formats libres ou privés:
Le Datamatrix, premier système de code barres à deux dimensions, est né dans les années 80 et appartient au domaine public. Depuis son invention, bien des formats de codes différents ont été créés. La plupart sont brevetés et appartiennent à des sociétés privées telles qu’Adobe, Microsoft, Toyota ou sont gérés par des associations d’opérateurs mobiles historiques. Certains formats sont libres de droit (pas de redevance), tel que le QRcode de DENSO WAVE et d’autres sont complètement privés. D’autres encore ne sont que des déclinaisons à visée fortement nationale, tel que le Flashcode (déclinaison française du Datamatrix, propriété de l’AFMM (Orange, SFR, Bouygues). Ces formats propriétaires nécessitent souvent l'usage d'un lecteur approprié et ne sont donc pas, par nature, universels.

MyTAGG choisit la liberté, la fiabilité et l’universalité pour l'édition de ses TAGGs en mettant à l’honneur le QRcode car c'est le plus efficace et le plus répandu.
De plus ils incluent l’algorithme, dit de "Reed Solomon", qui permet de recomposer une partie de l’information en cas de dégradation visuelle du code (jusqu’à 30% de sa surface selon les cas).

Codes barres directs et indirects

Code barres direct :
Un code dit "direct" contient une information en tant que telle. Celle-ci peut être du texte, un numéro de téléphone, un e-mail, une carte de visite au format Vcard par exemple mais contient plus généralement un identifiant générique (comme les codes barres du commerces).
Si le code direct a l'avantage de pouvoir fonctionner sans connection Internet, il ne peut en revanche pas être réactualisé une fois émis. Il est de plus limité à une seule fonction.

Code barres indirect :
Un code "indirect" fait appel à des fonctions qui se trouvent sur le net et qui nécessite de fait, une connexion à Internet. Généralement on y trouve une adresse de page web (URL). Il arrive aussi qu'on y trouve un simple identifiant (code direct) qui, une fois mis en relation avec une base de données spécifiques, pourra alors délivrer des informations et services liés.
Mais attention, ce mode d'utilisation n'est pas du tout universel ! Il implique obligatoirement utiliser une application spécifique (connaissant l'adresse de la base de données en question) pour pouvoir afficher un contenu.

MyTAGG propose une utilisation intermédiaire : l'ID-Url.

Consultation

Selon leur exposition et leur popularité, certains TAGGs peuvent générer un trafic anormalement élevé. C'est pourquoi MyTAGG pose une limite contractuelle à la consommation de bande passante (consultations) générée par vos TAGGs. Cette limite, particulièrement souple, pourra être repoussée en acquérant des capacités de bande passante supplémentaires.

Espace Pro

MyTAGG met à votre disposition un espace personnel de stockage. Celui-ci peut contenir les images que vous souhaitez utiliser dans vos pages mobiles générées via MyTAGG. La taille de l'espace dépend de la formule de compte que vous avez choisie. Bien que l'espace de stockage puisse être augmenté sans changer de formule d'abonnement, vous pouvez aussi utiliser des services tiers tels que Dropbox ou encore Google Drive.

Filtres contextuels conditionnels

Les filtres contextuels conditionnels permettent d'attacher des contenus à un objet et de limiter leur accès à une situation donnée.
Il existe différents filtres qui peuvent être combinés ensemble.

Le filtre "Contact List" permet de restreindre l'accès à vos contenus aux seuls contacts (emails) appartenant à une liste d'accès.
Le filtre "Devices" permet de restreindre l'accès à vos contenus aux seuls appareils sélectionnés.
Le filtre "Country" permet de restreindre l'accès à vos contenus aux seuls pays sélectionnés.
Le filtre "Language" permet de restreindre l'accès à vos contenus aux seules langues sélectionnées.
Le filtre "Reccuring day" permet de restreindre l'accès à vos contenus à une plage horaire/calendaire.

Les combinaisons de filtres fonctionnent par ordre de priorité, de haut en bas. Elles sont testées, une à une, dès qu'une de vos ID-Urls est appelée. Dès qu'une combinaison correspond à la situation contextuelle de l'internaute, elle s'ecécute. Celles placées en dessous ne sont dès lors pas testées.

Flash

Flash est le terme souvent employé pour parler de lecture de codes barres 2D. On peut aussi parler de scan.

Freetagg

FreeTAGG est l'appellation utilisée par MyTAGG pour parler de son générateur de QRcodes directs "monofonctions".

ID-Url

L'ID-Url est une adresse de page web (URL) servant aussi à identifier un objet, une série d'objets ou encore un lieu dans le monde dit "physique" (par opposition à virtuel/numérique).

Son utilisation offre de nombreux avantages :
- l'universalité du protocole HTTP
- la possibilité d'utiliser son nom de domaine afin de créer des identifiants de manières illimitée.
- la possibilité de contrôler les contenus officiels (pages web) qui lui sont attachés.
- l'indépendance par rapport à des organismes distributeur d'identifiants uniques tel que GS1.

Exemples :
Un journal, une publicité: Un tableau: Un produit: Une boutique:
http://newspaper.biz/page5 http://museum.org/place354 http://company.com/productX http://shop.com/location


Attention ! En utilisant des ID-Url personnalisées, la dépendance à votre hostname (nom de domaine) devient critique. Il convient d'être particulièrement vigilant sur les moyens qui vous permettent de le conserver et de le contrôler.

Lecteur

Un reader est un logiciel de lecture (de scan ou de flash) de codes barres. Disponibles sur de très nombreux appareils tels que smartphones, tablettes ou encore ordinateur de bureau, ils sont généralement gratuits.
MyTAGG vous propose son application de lecture, disponible gratuitement dans la section Lecteurs.

Liste d'accès

Les listes d'accès privés sont constituées de contacts (emails) que vous avez préalablement ajoutés à votre compte MyTAGG. Une fois créées, elles peuvent être utilisées dans les filtres d'accès et permettent ainsi de réserver l'accès à certains contenus aux seuls membres des listes. Les membres doivent simplement être loggés avec le mail correspondant pour y accéder.

NFC

Le NFC (Near Field Communication) est une technologie de mise en contact utilisant des champs électromagnétiques. Contrairement au RFID qui a une portée de plusieurs mètres, le NFC n'agit que sur quelques dizaines de centimètres.

Le NFC est une technologie d'avenir dès à présent disponible. Elle dépasse le QRcode dans un certain nombre d'usage. Néanmoins, le coût du QRcode étant particulièrement faible (quelques gouttes d'encre), il est probable que les dispositifs NFC seront souvent doublés de leurs équivalents QRcodes (ils contiennent la même ID-Url).
De plus le QRcode a l'avantage d'être en soi une signalétique explicite à destination des utilisateurs, contrairement au NFC qui est quasiment invisible.
Article Wikipedia

QRcode

Le QRcode est le plus connu des formats de codes barres bi-dimentionnels. Inventé par une filliale de Toyota, au millieu des années 90, à des fins industrielles de suivi de pièces, le QRcode connait aujourd'hui un succès mondial.

Article Wikipedia

Reader

Un reader est un logiciel de lecture (de scan ou de flash) de codes barres. Disponibles sur de très nombreux appareils tels que smartphones, tablettes ou encore ordinateur de bureau, ils sont généralement gratuits.
MyTAGG vous propose son application de lecture, disponible gratuitement dans la section Downloads.

Switchtagg

Le SwitchTAGG est un outil d'une grande simplicité à destination des développeurs/webmasteurs. Son objectif est de permettre le transfert d'une page web affichée sur un PC à un smartphone / tablette en un geste.
Exemple : A partir de votre PC de bureau, vous effectuez une recherche d'itinéraire. Puis au moment de partir, vous flashez, d'un simple geste, le switchTAGG de la page PC et retrouvez ainsi votre trajet directement sur votre mobile.

Le SwitchTAGG est disponible dans la section Developppeur.

TAGG

En language courant, le TAGG est un QRcode ou une puce NFC, accolé à un objet, qui permet à tout un chacun de se connecter à des ressources sur le net.
Dans l'interface MyTAGG, un TAGG est un outil qui permet de gérer les fonctionnalités d'une ou plusieurs Id-Url(s). C'est à dire de définir les contenus et services que l'on souhaite y attacher, ainsi que leurs conditions d'accès.